Billet d’humeur: reprise du travail

16003141_10211254239859019_5387821766331755635_n

Voilà, il fallait bien y arriver ! Devoir laisser bébé pour aller travailler…

Bien que j’ai décidé sans pression financière, de reprendre le chemin du travail, mes sentiments étaient mitigées face à cela ! J’étais partagée entre le fait d’avoir à nouveau des horaires, une vie sociale, etc … Et le fait que j’ai aimé rester à la maison pour voir ma fille grandir et l’aider à s’épanouir de son mieux !

Bref, après avoir été maman au foyer jusqu’à ces 9 mois, je me retrouvais du travail en moins d’une semaine !!! J’avoue que je pensais mettre un peu plus longtemps XD.

Et j’ai eu 1 semaine pour trouver un mode de garde !!! Sa halte-garderie nous accepte quasiment sans problème pour le 1er mois (et Esmée se verra attribuer une place permanente par la suite :)).

Ce problème réglé, ce fut la période de « peur de l’abandon »! Alors il fallut faire des activités pour qu’elle comprenne que ce qui disparaît, réapparaîtra etc … Une semaine intense, qui finalement ne me laissa que peu de temps pour penser à mon 1er jour ! Jusqu’à la veille, où j’ai failli refuser car laisser ma fille était un déchirement! J’ai pleuré toute la journée … Je l’ai câliné, bisouté (oui c’est un mot à nous) et j’ai pas arrêté de lui répéter à quel point je l’aime …

Et le jour J arriva. J’étais au plus mal … Sébastien m’a consolé du mieux qu’il a pu mais rien n’y faisait. Je l’habille, lui donner la tétée du matin et on part pour la crèche! J’arrive à retenir mes larmes jusqu’à ce que je l’ai déposé et que je parte. Là, c’était plus fort que moi et je m’écroule en larmes vers les poussettes! Heureusement, une bonne amie passait déposer ces enfants et m’a consolé en m’expliquant que la 1 ère semaine était très dur mais qu’ensuite tout ira mieux … Elle avait raison ! La 1 ère semaine fut très pénible pour moi mais en voyant que Esmée n’était pas « traumatisée » par le fait de passer ces journées à la crèche, je commençais à me détendre. Et surtout à apprécier le fait de m’habiller, de me remaquiller le matin … Bref de faire ressortir la partie « femme » qui m’était plus que « Maman » et « Compagne » !

J’ai toujours des remords à la laisser mais avec l’équipe de choc de la crèche et le choix fait avec son papa de passer tout notre temps libre avec elle, font que cette reprise qui s’annonçait catastrophique, se passait au mieux :).

Tu as aimé cet article?

Aimes, commente, partage!

Rendez-vous sur Hellocoton !