L’Eloge du sommeil (1)

Dans ma vie de maman, il y a une expression qui a arrêté de me plaire tout de suite : Dormir comme un bébé ! Sincèrement, je ne vais pas vous dire ce que j’ai pensé de cette phrase, ces 4 petits mots qui me font exploser ! Ah toi aussi, tu as lu / entendu qu’un bébé dormait 18 à 20 h dans une journée ? Que leur sommeil était paisible ? C’est faux faux archi-faux … Pour moi ! Mais bon lisez donc la suite 😉

Durant ma première nuit à la maternité (quoi encore !); j’ai l’impression qu’à ce moment là, c’est scellé mon avenir de maman ! Entre le pipi sur maman (si si vous pouvez cliquer), le change CA-TAS-TRO-PHI-QUE, j’ai eu une bonne surprise pour le dodo ! Surtout qu’après cela, je n’avais envie que d’une chose : dormir ! Je venais de passer 50 h de travail, 2 nuits blanches, le déclenchement etc Bref je voulais pioncer quoi ! Le sommeil m’appelait d’une petite voix sournoise.

Mais si j’étais sure de la façon dont j’allais alimenter Esmée, je n’avais pas envie, enfin j’hésitais, sur le cododo …  J’avais une peur viscérale de la réveiller, de l’étouffer, … De la laisser dans un lit seule, j’avais peur de ne pas l’entendre en cas de problème mais aussi pour la mort subite du nourrisson. Encore une fois, des interrogations multiples et variées allaient m’embrouiller encore un peu plus l’esprit ! Et cela ne m’encourageait pas à faire un choix ! Mais il faut le dire aussi, j’avais envie de pouvoir dormir seule … Profiter de mon lit, la revoir le matin souriante (et pas trop tôt) dans son lit, etc toussa quoi : le rêve !

 

Dormir … Dormir … Sommeil !

 

Donc pendant cette première nuit idyllique, lumière criarde, du pipi par terre, une jeune maman au bord du gouffre avec le change et un nourrisson … qui avait faim ! Vu que tout était dans la couche, forcément son petit bidon devait être bien vide. Je la change, je la berce et elle se laisse glisser comme un petit ver vers ma poitrine. Je la cale entre moi et le coussin d’allaitement (une table bloque le coussin de l’autre côté).dodo cododo bébé

La nuit calme, l’obscurité et ma fille collée à moi eurent raison de moi … Morphée me prit enfin dans ses bras après une nuit d’initiation plutôt rude ! Le sommeil m’emporta d’une traite, sans crier gare. Le travail m’avait épuisé, et la nuit « Folie du change » ) !

 

Le cododo :

 

Si la maman que j’étais, pendant la grossesse, m’avait vu à ce moment-là, je crois qu’elle m’aurait réveillé !!! « Sehria, mais qu’est ce que tu fous ? » « C’est vraiment la dernière chose à faire » « Tu vas l’habituer à être trop proche de toi » Bref elle n’aurait pas été d’un enthousiasme foudroyant !

Mais la maman actuelle est bien contente que je ne me sois pas réveillée et me dirait « Tu as bien fait ». Finalement, moi qui ne voulait pas entendre parler du cododo pour une raison de sécurité mais aussi l’envie de dormir juste seule s’est imposée de manière douce mais définitive à moi ! Mon bébé était auprès de moi et tout se passait bien.

Nichée contre moi, dormant paisiblement alors qu’elle venait de démontrer l’extrême pouvoir de ses petites cordes vocales, ce sommeil partagé m’allait parfaitement. Et je dois aussi vous dire que cela à sauver mes nuits ! En effet, dormant auprès d’elle, l’allaitement pouvait être mis facilement en place sans avoir à me lever et répondre aussitôt à ce besoin.

La proximité me permet de dormir aussi un peu plus longtemps et de manière un peu plus régulière. Les réveils nocturnes furent certes parfois nombreux mais rapidement maîtriser avec le cododo. Sa petite respiration se calant sur la mienne ou celle de son papa, son rythme cardiaque cordonné telle une petite horloge, suffissent à nous rassurer.

 

Des précautions quand même …

 

Cet attachement ne fit que croître de jours en jours. Malgré cela, quelques règles de sécurité sont à respecter ! Par exemple, mieux vaut éviter de dormir avec bébé ; si l’on a bu, si on a pris des médicaments, fumer, bref si il y a quelque chose qui altère votre sommeil, mieux vaut éviter le cododo (ou sommeil partagé).

 

J’avais prévu 3 mois « pleins » de cododo ! Mais comme d’habitude, le destin aka Mlle bébé pirate en a décidé autrement … Je décidais toute même de mettre en place quelques petites choses pour qu’elle arrive à dormir dans son lit 😉chronique sommeil parents bébé maman

Mais bien sur … Ceci fera l’objet d’un nouvel « Eloge du sommeil » ^^

Merci de m’avoir lu ^^

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “L’Eloge du sommeil (1)

  1. Je n’ai pas encore d’enfant, mais j’adore lire des articles de grossesse / vie avec bébé ! Peut-être suis-je prêt ? 😂
    En tous cas, j’adore la légèreté avec laquelle tu écris. C’est très fluide, et on a envie d’en savoir plus !
    Ah plaisir de te relire de nouveau.
    Belle journée 🙂

    1. Oh merci beaucoup pour ta douce réponse 😊. Yeah peut être qui sait; c’est un signe 😉. Belle journée !

Laisser un commentaire