La grotte sous le lit ^^

Nos petits ont besoin d’espace où ils peuvent jouer, découvrir, etc. Et surtout de suivre leur rythme, à travers la motricité libre. Pour cela, il suffit juste de bien les observer et de voir où ils aiment aller. C’est le meilleur moyen pour voir ce qui pourrait être dangereux et sécuriser le tout :). Je vous propose le 1er que j’ai aménagé pour Esmée : la grotte sous le lit 😉

Oui, cela a l’air facile à dire mais beaucoup moins à faire ^^. Mais c’est aussi ce que l’on fait le plus souvent, vu que bébé ne parle pas, se déplace pas, peu ou mal. Cependant, même en se déplaçant à leur manière, ils peuvent faire des petites surprises :). Le dessous du lit allait devenir une grotte !

 

La grotte : le commencement !

Vous l’aurez deviné, cela m’est arrivée avec Esmée ! J’avais le dos tourné, quoi 1 minute… Je me retourne et je ne la vois plus dans sa chambre, sur le tapis vert ! Je panique et je me rends compte que Mlle avait rampé et c’était glissé sous son lit à barreaux ! Elle avait 5 / 6 mois. Je me dis « Ça y est les problèmes vont commencer » ! Mais non, il n’y a pas de problème sauf si papa ou maman ne sécurise pas le tout.

La grotte sous le lit ^^

 

Mise en pratique !

Je me demande donc la meilleure méthode pour optimiser le tout : qu’elle s’amuse en étant en sécurité. Je me dis que son « parc » pourrait resservir vu qu’il était derrière son lit. Mais je pense qu’un simple tapis ferait l’affaire :). Il ne me servait que si je devais prendre ma douche ou quand je faisais exceptionnellement autre chose. Je le mets donc sous son lit (qui a bien sur été nettoyé avant). Pour que cela la protège du parquet et qu’elle ai pas mal.

La grotte sous le lit ^^

Mais je trouve le résultat un peu simple et surtout pas assez stimulant. L’intérêt étant qu’elle commence à identifier que c’est un espace pour jouer et exercer sa motricité. Je rajoute donc les petites arches avec les petits coussins sensoriels. Et d’autres petits jouets ici et là. Je ne mets pas trop de jouets non plus puisque cela risque de créer trop de stimulus et au final, ne pas avoir l’effet recherché.

Le résultat !

Croyez-le ou non, Esmée adorait ce petit coin caché sous le lit :). Elle aimait être sous son lit (c’est marrant puisque être dessus était une épreuve), jouer et surtout le fait de ramper pour y aller… C’est d’ailleurs à cet âge-là qu’elle a commencé à faire du 4 pattes à force de ramper pour y accéder. Ce fut aussi un excellent exercice pour travailler le maintien de sa tête – nuque – épaules, puisque pour passer en dessous, elle devait la baisser mais sans la faire cogner au sol… Elle s’est cognée 2 fois et puis plus rien ! Elle a arrêté d’y aller quand elle a commencé à être trop grande et surtout à voir des choses « intéressantes » ailleurs ;).

La grotte sous le lit ^^

Autrement dit des bêtises ^^.

Aimez, commentez et partagez 🙂

La grotte sous le lit ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !