A l’école : Avant la rentrée

Voilà on y est ! Je n’ai fait que repousser le moment de cette pensée funeste pour moi … Un deuil qui doit être fait, une étape à franchir qui me parait un surmontable ! Vous l’aurez compris : c’est parti pour la rentrée!

Oui, je sais je dois me réjouir des progrès grandissant de Mlle Esmée ! Et avoir pu la voir grandir a été un plaisir sans nom … Que j’aurais aimé poursuivre un peu plus longtemps ! Ah vous le saviez pas : je n’aime pas voir ma fille grandir ! Enfin non, j’aimerais juste suspendre le temps quelques instants, le retenir et ne laisser échapper aucune seconde … Mais la rentrée approche à grand pas !

 

Et la rentrée, c’est pour quand ?

Dès son 2e anniversaire, les phrases pleuvaient « Alors ça y est bientôt l’école ? », C’est pour quand l’école ? et j’en passe ! Et toi, tu es obligée de répondre quoi ? Un mensonge en souriant ou dire la vérité en pleurant ? Heureusement, il est possible de faire les 2 ! Il ne s’agit pas de mentir, je vous rassure mais sourire et dire que bah oui c’est l’école et que j’en suis pas franchement ravie … Mais bon, il faut bien y passer et mon égoïsme primaire n’y changerait rien (si vous l’avez raté, c’est ici !).

Et au bon d’un moment, le petit papier pour l’inscription arrive. Mlle Esmée et ses parents sont conviés à la mairie ! Ah l’inscription à l’école. On va être sincère, je l’ai fait le dernier jour !

 

Le choix école publique / école privée / Instruction en famille

A l'école : avant la rentrée !

La question s’est quand même posée ! Étant assez sensible aux pédagogies alternatives, j’ai pensé à une école Montessori par exemple. Le prix m’a quelques peu calme dirons nous ! Et je ne suis pas véhiculée (ah ben je me déciderais un jour !). Donc passer mes matinées dans les transports, réveils trop tôt, etc je ne vois pas où est le respect du rythme dedans (c’est un avis personnel).

Non, l’inclusion par la suite dans un établissement classique ne me fait pas peur ou ne m’angoisse pas. Je ne doute pas de sa capacité d’adaptation.

L’école privée m’a tentée car elle est à 2 min de chez nous ! Pour le coup, j’ai demandé aux parents des écoles concernées. Quoi de mieux que de demander aux intéressées ! Finalement, le programme a l’air plus intéressant dans le public. Notre choix s’est donc porté dessus.

Concernant l’instruction en famille, je ne me vois pas pour l’instant assurée cela. Et Sébastien non plus.

Mais à vrai dire, j’aurais aimé un fonctionnement à « l’allemande » : école le matin et activités l’après-midi (grossièrement). J’ai du mal à me dire qu’elle va avoir une journée aussi longue que la nôtre …

 

Inscription : dernier délai !

Non, je n’allais quand même pas raté cela. J’étais, en même temps, très fière d’y aller avec son papa. Mais il a compris que cela serait difficile donc on a attendu avant de l’inscrire. On l’a fait le dernier samedi … Je voulais repousser le plus possible et je suis tombée sur une date butoir que je ne pouvais pas dépasser. Au moins, j’ai eu le temps de me préparer « mentalement » !

La dame qui nous a reçu était la même que pour l’inscription à la crèche ! Signe ou pas, cela m’a pas mal rassuré d’avoir un visage connu en face. Elle a vu Esmée quand elle avait 3 mois donc autant vous dire que les 2 ans et demi ont filé sous mes yeux. Se remémorer ce temps-là, me mis en joie et me permis d’apprécier notre parcours.

A l'école : avant la rentrée !

Et pour la crèche, c’est pareil ! Elle y va jusqu’à la fin et le lundi, le chemin sera moins long et s’arrêtera à l’école. Une impression enfantine de prolonger mon « délire maternel ».

L’inscription faite = une étape franchie ! Youhou, je ne me suis pas évanouie après cette démarche !!! Je n’ai pas pleuré non plus (c’était le plus dur). Je me retrouve avec une petite fille ravie d’aller à l’école ! Elle veut y aller pour avoir des copains, écrire, compter, etc. Mlle Esmée veut aller plus vite que la musique et n’a pas l’air inquiète de l’avenir. Elle s’en réjouit et je le suis aussi en la voyant.

 

Puis la visite de l’école !

A l'école : avant la rentrée !

Et hop, début Juin, on va visiter sa future école. Elle était excitée comme une puce et voulait y rester ! Accueillie par la directrice, qui m’a l’air très ouverte et plutôt bienveillante, je me détends un peu. Sébastien est présent aussi mais ces émotions sont plus discrètes …

Esmée se sent à l’air avec elle donc premier bon point ! Elle nous explique comment cela se passe la rentrée, les horaires, le fonctionnement de l’école etc. Jusqu’à ce qu’on parle de la propreté… Je sais que les instituteurs ne sont pas là pour changer. Mais la comparaison avec un bébé ne m’a pas trop plu et je le reconnais cela c’est vu sur ma tête ! Son discours à l’attention d’Esmée a été plus modéré et moins pressante. Ce chapitre passé, nous avons visité l’école !

A l'école : avant la rentrée !

Qu’est ce qu’elle avait envie de rester la. Elle commençait à s’asseoir, à toucher à tout, elle prenait possession des lieux avec une facilité déconcertante ! Elle était déjà chez elle, dans sa classe. Et quel hasard, la cloche sonne et les enfants rentrent de la récréation. Autant vous dire que c’était comme lui demander l’impossible : elle voulait rester !

La visite se poursuivit sans problème, j’ai pu voir les dortoirs, la cantine, elle sera vraiment bien dans cette école !

 

Bref, dans 1 semaine elle commence l’école, elle est propre (donc non je n’étais inquiète) et à hâte d’aller à l’école ! Moi, bah mon cœur de maman doit su faire et faire un mini-deuil … J’ai l impression que quelque chose m’échappe sans pouvoir forcément mettre de mots.

A l'école : avant la rentrée !

On verra bien ce que nous donnera la rentrée : j’ai hâte…

Rendez-vous sur Hellocoton !