Chroniques de maman pirate – L’épopée du pot ! (1)

22708854_331623013976618_2081615286519201792_n

Ça y est, on y arrive à cette période de la propreté ! On a observé les signes attentivement car, naturellement, nous le voyons comme une acquisition, qui lui est propre et qui l’est pour chaque enfant … Cette coopération parents – bébé, peut-être longue, il vous faudra : de la patience, de l’humour et de l’organisation ! Maintenant, passons à la préparation mentale du « pipi dans le pot » ! Et à ma première nuit à la maternité et en tant que maman …

Ah la propreté, Esmée et moi, c’est une grande histoire qui a commencé dès notre première nuit à la maternité ! Non non, je ne rigole pas … Sincèrement, j’ai eu une entrée du tonnerre dans la vie de maman ! Elle avait été calme toute la journée, pas de pleurs, pas un grognement, … Elle était constamment dans mes bras et tétait bien ! Mais quand la nuit fut venue, … Bah ce fut ma première rencontre avec les joies des pleurs dits de « décompression » … Oui, voilà ceux que les bébés émettent avant de décharger toutes les tensions accumulées dans la journée !

Impossible de la calmer … Je ne sais pas comment j’ai tenu… Jeune maman, j’étais face à mon premier « vrai » problème. Heureusement, j’ai mis la musique que je lui faisais écouter dans mon ventre. Miracle ! Elle se calme et au même moment, je la sens se contracter et se relâcher … Une mignonne petite senteur accompagna le tout ! Et oui, le colostrum a fait son effet !!! Elle m’en avait lâchée une belle dans la Pampers (oui bon à la maternité c’était ça).

 

Le baptême du feu …

Point écœurée de la changer, je l’allonge … Qu’ai-je pas fais !!! La voilà hurlant comme si je lui faisais du mal, se débattant malgré ces quelques heures de vie, Mlle Esmée avait décidé d‘inaugurer en grande pompe, mon entrée dans la vie de maman ! Un beau petit diable avait pris sa place.  Du coup, c’était plutôt simple à comprendre que le change et elle allait faire 1000 ! Que la réconciliation allait être impossible. En ouvrant la couche, et en l’entendant hurler, c’est la première fois que je me suis dis « A l’abordage » ! Je débarquais dans une île inconnue au radar, dans les rapports, dans les dossiers secrets de la CIA , bref je n’en avais entendu parler nullement ! Maman, Maman qu’est ce qu’elle m’a manqué ce soir-là …

 

1, 2, 3 : glissez !

Avec peu de détails, la couche était pleine, preuve que le colostrum marchait bien ! Mais justement il avait marché un peu trop bien et le eau + liniment allait pas suffire ! Hop, on va passer les fesses sous l’eau du robinet ! Mais « Oh flûte » j’ai oublié sa serviette dans la salle de bains, j’y vais mais elle a plus de couches et ce qui devait arriver, arriva : elle m’a p***é de dessus la filoute ! J’attrape la serviette en maugréant et je manque de glisser … dans la flaque de pipi !!!

Je me rattrape avec Esmée et sa serviette dans les bras … Je glisse rapidement ma main sous l’eau « Mer…credi elle est brûlante » !!! Esmée hurle toujours, moi je suis en panique avec du pipi sur moi, j’ai manqué de brûler ma fille et de glisser avec … Je vous rassure au bout d’un moment j’y suis quand même  arrivé ! Mais voilà mon entrée dans la partie « propreté / hygiène de bébé » … Un peu rude ? Oui, très rude surtout pour une jeune maman. On peut dire que cela a été mon baptême du feu en quelque sorte.

 

A la maison, rien ne change …

Quand on est revenue à la maison, Esmée continuait à pleurer au change.  Il fallut que je cherche un moyen pour l’apaiser durant ce moment délicat … Jusqu’à ce que je tombe sur un article parlant de HNI ! Hein ? Kesako ? C’est l’hygiène naturelle infantile ;).

 

Mais ça c’est dans la prochaine chronique ^^

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Chroniques de maman pirate – L’épopée du pot ! (1)