Stop ! Arrêtes de pousser

20171016_115721-349220699.jpg

J’ai toujours cru que ce qui aurait été le plus difficile dans ma vie de maman, c’était l’accouchement ou les nuits par exemple. Courtes, voir même inexistantes, jalonnées à un rythme plus ou moins réguliers par les envies de téter de ma bébé pirate ! Mais plus le temps passe, plus je ne rends compte que ce qui est le plus difficile, c’est de la voir grandir …

Paradoxale tout ça ! Je mets en place une éducation qui va être le « plus d’autonomie », plus d’indépendance, etc. Bref tout ce qui pourra lui permet de faire le plus possible toute seule ! A appréhender ce monde qu’elle apprend à apprivoiser tous les jours depuis sa naissance.

Mais un sentiment étrange m’envahi … J’ai l’impression d’avoir survoler ces 2 ans. Je n’ai rien vu venir ! Une sensation que le temps s’était joué de moi … Je me suis surprise à penser, à vouloir qu’elle reste petite, rien qu’à moi. De l’égoïsme à l’état brut ! J’avais beau essayé de me dire qu’elle grandissait bien, en excellente santé, vive, belle (oui en toute objectivité !), maline, intelligente ; j’ai de quoi être fière de ma fille et je devrais (ou pas) nous féliciter du chemin que l’on fait ensemble …

Je n’y arrive pas !!! Je n’arrive pas à être heureuse que ma fille prenne doucement son envol … Je crois que je peux le dire clairement : je ne suis pas heureuse qu’elle grandisse ! On m’avait pourtant prévenu que cela allait être difficile, je n’y croyais point ! On a beau me dire « mais elle grandit bien, c’est bien » , « elle est autonome », « ça devrait te faire plaisir » … Hé bien non cela ne me fait pas plaisir ! Pourtant, c’est l’étape que tout parent attend car on peut faire plus de choses, on peut plus facilement communiquer, les jeux sont partagés et tout et tout ! Mais non, ma fille pousse mais je ne le veux pas.

C’est égoïste et je le sais … Esmée est une petite personne mais une personne à part entière et qui par conséquent ne m’appartient pas … On est 2 êtres différents, distincts. Mais je n’arrive pas à m’y faire. Ce sentiment désagréable qui me pousse à ne pas vouloir qu’elle grandisse et qu’elle reste un bébé éternellement. Mon petit bébé …

Je n’ai rien vu venir et j’ai l’impression que ces 2 années sont passées à une vitesse folle ! Je me revois enceinte, apprenant que c’était une fille, accouchant, allaitant, la portant, etc. J’ai pas réussi à retenir le temps comme je l’aurais souhaité et éviter ainsi de le laisser filer … J’ai beau essayé de figer un instant, un moment dans mon esprit et en photo, il continue de filer ce maudit temps ! En l’observant tous les jours, elle n’est jamais pareille d’un jour à l’autre : un train à changer, une expression nouvelle, un mot en plus, un sourire différent … A chaque acquisition, je la vois s’approcher un peu plus de son indépendance que nous célébrons à coups de « bravo », « tu peux être fière de toi ». Mais cela veut dire un pas de plus à s’éloigner de moi.

J’aimerais l’arrêter juste pour profiter d’un instant magique avec elle, avec eux. Vous voyez ce moment, ces instants de grâce ultime … Il y a une certaine sérénité, un amour profond même s’il s’agit que d’une expression, d’une image qui colle parfaitement avec tout ce qui nous entoure, et même parfois malgré le chaos environnant ! Ces moments qu’on aimerait revivre en boucle et indéfiniment pour ressentir cet accord parfait de tout … Mais il nous échappe encore puisqu’il est fini …

Voilà j’aimerais juste retenir l’instant, le moment choisi et non le subir comme maintenant … Je sais c’est égoïste comme pensée, peut-être même honteuse de la part d’une maman ! Mais je suis ainsi partagée entre mon envie de la laisser faire sa vie et vouloir la retenir un peu plus auprès de moi.

Mes parents m’ont dit quelque chose de très juste mais qui pique au vif quand j’y repense : Tu te rends compte que les moments que tu vis avec elle, tu ne les revivras plus jamais …

Ma maman a ajouté, quand j’ai accouché, que  « chaque chose qu’elle fera sera pour s’éloigner de toi » … Je le comprends maintenant et elle sait très bien que j’aime garder les choses intactes mais que celle-ci je n’y pourrais rien.

J’en ai pleuré car c’est vrai . C’est une vérité pas agréable entendre … Oui, ces moments sont bels et bien révolus; et je ne les vivrais plus jamais.

 

Heureusement, que j’ai mes souvenirs, mes photos, mes impressions dans ma tête où tout reste intact ! C’est ma seule arme pour combattre le temps …

11202821_10207558168539546_7840962625741523817_n

Merci de m’avoir lu ^^

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Stop ! Arrêtes de pousser

  1. Bonjour, merci pour ce beau texte. Il me parle! Rien que ce midi je regardais les photos de mon fils et je me disais exactement la meme chose. Ils grandissent viiiite. Et bien sure quelques larmes.

    1. Bonsoir ! Je suis vraiment désolée pour la réponse très tardive ! Il y a eu quelques ratés au niveau des notifications …
      Je vous remercie beaucoup pour ce joli commentaire, qui me touche beaucoup …